25/06/2008

"DPN"

depression
DEpression post-natal
 
je suis venue à en parler avec une amie ce matin et j'ai eu envie de faire part de mon experience ici, pour toute les mamans qui vivent cela et qui ne comprennent pas, qui ne savent pas ou qui ne se l'avoue pas...... Experience difficile à vivre car on se dit que tout va très bien, on à un joli bébé, un bon mari, une situation, une maison....tout quoi....et puis, du jours au lendemain, on se sent vidée!!cette impression peut surgir à tout moment, à un mois de bebe ou à 6 mois.....Quand bébé dort on tourne en rond et quand il est reveillé, on à l'impression de ne plus savoir gerer le temps, on veux tout faire bien et on culpabilise pour le moindre repos que l'on s'autorise, des repos d'âme, il n'y en à plus, les sentiments sont si fort, ils nous envahissent totalement, au point de s'oublier soie meme, oui, on existe belle et bien en tant que maman, mais et moi??LA FEMME,OU SUIS-JE??sans bébé dans ces bras, on est toute perdue, toute vide...tout est fade, tout ce que l'on fait en dehors de bébé.....bébé bébé bébé....et puis on s'en rends compte, on culpabilise, qu'es-je donc, je n'ai pas le droit.....il n'y à plus de temps dans les journée pour papa et maman, que maman et bébé....papa lui, à du mal à comprendre, à trouver sa place.....ca peut aller très loin, moi j'en suis arrivée à ne plus bouger de mon lit, deux semaines....c'était pour lisa, à ses 7 mois....Plus me nourrir, je ne pouvais plus l'entendre pleurer, je ne voulais plus, j'étais épuisée, je pleurais, je fesais des crises enorme de spasmophilie, de tétanie.....d'angoises inconnue.....mon dieux que m'arrive t'il??????ce fut un moment difficile dans ma vie, cet épisode m'a marqué.....mais....j'ai compris que de passer par là etait normal, j'ai compris en analysant, en prenant du recule....Après tout, tous ces sentiments si enorme pour bébé et prenant toute la place, normal que tout soit si fade autour!!et cette vie qui change, on s'en rends compte!!que fesais-je donc avant bébé????qui etais-je????à toute les mamans qui vivent cela, ne vous sentez pas seul et ridicule.....il faut en parler!avec papa s'il à ce dont d'écouter et de comprendre, d'essayer....
si non, il y à mamie, marrain, une amie, une soeur, un ami ou même le medecin.....et si on vous dis 'n'importe quoi, tu as tout et tu te plainds' et bien, c'est que la personne en face n'a rien, rien compris, rien vecu de semblable...il ne faut pas lui en vouloir, juste trouver la personne qui elle comprendra, que ce que vous vivez est simplement l'amour d'une maman pour son enfant...et ce matin, j'étais heureuse d'étre passée par là, car j'ai essayé de rassurer cette amie, pour elle, je suis là et je comprends....
                                                                                    merci de m'avoir lue...
 

16:14 Écrit par maman dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.